Congrès International HES2015 du 25 au 27 novembre 2015

Le projet GIREPSE a participé en tant que partenaire à l’organisation de la 4e édition du Congrès International HES2015 qui est un forum scientifique et politique, conjointement organisé par le Programme Environnement & Sécurité Humaine (EHSP) du NRCS et de nombreux partenaires nationaux et internationaux. Le thème de cette édition qui eu lieu à Agadir, Maroc, du 25 au 27 novembre 2015, est ‘ SÉCURITÉ HUMAINE & ENVIRONNEMENTALE À L'ÈRE DES RISQUES GLOBAUX’. L’équipe du projet GIREPSE a fait cinq présentations orales qui sont :

i) Global environmental risk and vulnerability of Morocco; (résumé)

ii) L’exploitation et la gestion des ressources naturelles dans le bassin versant de l’Ourika : enjeux et perspectives; (résumé)

iii) Etude de la dynamique spatio-temporelle de l’occupation du sol dans le bassin versant de l’Ourika entre 1984 et 2014; (résumé)

iv) Les facteurs de changements des écosystèmes forestiers et préforestiers du bassin versant de Tensift; et (résumé)

v) Analyse des pratiques paysannes pour la gestion des sols et des eaux au niveau du bassin versant de l’Ourika. (résumé)

Atelier 4 sur l’utilisation des NTIC par des femmes locales : 19 Novembre 2015

Dans le cadre de la continuité des activités du projet sur les rôles des femmes et des réseaux sociaux dans le processus de gestion des ressources en eau, piloté par l’équipe Littoral et Vie de l’université de Moncton, partenaire au projet GIREPSE, un 4éme atelier de travail a été organisé avec les femmes locales le 19 Novembre, 2015, dans la commune de Setti Fadema. Lors de cet atelier, les femmes participantes ont participé à la conduite des analyses élémentaires physicochimiques (PH, phosphate et nitrates) de l’eau de robinet et celle de l’oued. Pa la suite, elles ont été initiées à un filtre d’eau avec des matériaux locaux, une méthode originale qui leur permet d’avoir de l’eau potable a moindre coût.

Atelier de formation sur l'éducation au changement climatique, 16 novembre 2015

Dans le cadre des activités de renforcement des capacités des acteurs locaux, le projet GIREPSE a fait bénéficier un groupe de 25 enseignants des écoles primaires et secondaires des communes rurales Ourika, Setti Fadema et Oukaimeden, directement concernées par le projet, d’une session de formation d’une journée en méthodes pédagogiques d’éducation des élèves à l’adaptation aux impacts du changement climatique. Cette formation a été organisée en partenariat avec le Ministère de l’Education et de la Formation Professionnelle le 16 novembre 2015 au sein de la Délégation de l’Education de la province du Haouz, à Tahnaout.

La formation s’est déroulée en séances d’exposés et séances de travail en groupes. Un premier exposé a porté sur une brève présentation du projet GIREPSE et le contexte de sa mise en œuvre (télécharger), un second exposé a porté sur les méthodes d’éducation des élèves aux impacts du changement climatique (télécharger) et un troisième exposé a porté sur des mesures d’adaptation basées sur les écosystèmes à réaliser avec sa classe (télécharger). Les travaux de groupes ont consisté en l’exploration des compétences d'adaptation et les stratégies pédagogiques utiles pour les développer ; activités de résolution de problèmes en équipes pour proposer des mesures d’adaptation aux impacts des inondations au niveau local ; et le choix de stratégies pédagogiques adaptées aux différents contextes. Un guide pédagogique relatant les différentes stratégies, développé dans le cadre du projet ACCMA, a été distribué aux participants à la fin de la formation.

Une expérience d’utilisation de Facebook pour résoudre un problème d’inondation dans le Maroc profond, 29-31 octobre 2015

L’expérience conduite par le projet GIREPSE sur l’utilisation des NTIC par les femmes de la vallée de l’Ourika en vue de communiquer entre elles pour les besoins de gestion des impacts climatiques a été présentée au Congrès de l’Association pour l’avancement pédagogique des technologies de l’information et de la communication en Atlantique (APTICA), à Moncton, au Canada, qui s’est tenu du 29 au 31 octobre 2015. La communication orale portait sur comment les femmes ont été formées à l’utilisation de tablettes électroniques et de Facebook pour échanger à propos d’un problème qui les préoccupe : les inondations locales et leurs impacts sur la qualité de l’eau potable. L’exposé présenté est téléchargeable ici.

Atelier national sur le changement climatique, l’eau et le paiement pour les services environnementaux – 12 Septembre, 2015.


Un atelier national ayant pour but la sensibilisation des décideurs et des chercheurs au niveau national à la vulnérabilité des ressources hydriques aux impacts du changement climatique et à l’opportunité  du paiement pour les services environnementaux, en tant que mesure d’adaptation visant à conserver les écosystèmes naturels et les pratiques conservatrices de l’eau et du sol, d’un coté, et au renforcement de la capacité adaptative de la population locale vis-à-vis du changement climatique, de l’autre coté, a été organisé le 12 septembre 2015, à l’Institut National de l’Aménagement et de l’Urbanisme, Rabat. Cette manifestation a vu la participation de plus de soixante personnes de différents profils professionnels. Le programme et les résumés des interventions orales sont téléchargeables ici.

Participation aux travaux du congrès ERSA 2015 à Lisbonne, du 24 au 28 aout, 2015

 

L’Association Européenne des Sciences Régionales a organisé en collaboration avec l’Association Portugaise des sciences Régionales son 55ime congrès International à Lisbonne, Portugal. Ce congrès a été un Forum transdisciplinaire auquel ont participé plus de 850 délégués qui ont débattu les avancées de la recherche dans le domaine des Sciences régionales. Une présentation des travaux réalisés dans le cadre du projet GIRESPE a été faite et consiste en les enjeux  liés à l’état des ressources naturelles, plus particulièrement les ressources hydriques, et comment ces enjeux sont liés aux jeux d’acteurs qui conditionnent la gestion et l’exploitation de ces ressources dans un contexte de changement climatique et d’opportunité de paiement pour les services environnementaux.

Formation sur les scénarii climatiques et la descente d’échelle : 20-21 Aout 2015.

Une formation de deux jours, 20-21 aout 2015, a été organisée sur les scénarii climatiques et la descente d’échelle (downscaling) au profit des jeunes chercheurs et étudiants impliqués dans les activités du projet GIREPSE. Cette formation a été assurée par Dr. Babqiqi au niveau de l’OREDD-MTH à Marrakech.  Lors de cette formation, les participants ont été initiés au formatage des donnés climatiques, à l’usage du logiciel permettant la modélisation statistique de la descente d’échelle des scénarios climatiques globaux et au calcul des indices climatiques. Des données locales réelles ont été utilisées pour décrire simuler l’évolution passée du climat et calibrer et valider les modèles.

Atelier 3 sur l’utilisation des NTICS par les femmes locales : 10 aout 2015


Un atelier de démonstration et de pratique de l’usage des tablettes et des réseaux sociaux a été organisé au profit des femmes participantes au groupe Facebook ’Femmes GIREPSE’ à Oulmes, Setti Fadema, le 10 aout 2015. Lors de cet atelier, les femmes munies de leurs tablettes se sont réunies avec la facilitatrice du groupe, Melle Benbrahim, pendant une journée et ont essayé de se connaitre davantage et de communiquer ensemble sur une thématique qui leur a été proposée comme exercice pratique leur permettant de mieux maitriser les fonctionnalités des tablettes et l’utilisation de l’internet et plus particulièrement le réseau social Facebook et la communication par WhatsApp.  Des vidéos et des photos ont été postées séance tenante.  Un exercice de pratique a été aussi confié aux participantes pour leur permettre de se pratiquer sur la communication avant d’entamer la recherche action qui sera coordonnée par l’équipe de l’université de Moncton à commencer en début septembre.

Formation sur la cartographie et l’usage du SIG : 7-8-9 Aout, 2015.

Conscient de l’importance des outils associés au système d’information géographique (SIG) pour le renforcement des capacités des jeunes chercheurs associés au projet GIREPSE, un atelier de formation de 3 jours (du 7 au 9 /08/2015) a été organisé au profit de ces chercheurs au siège de l’OREDD-MTH à Marrakech.  Durant ces trois jours de formation, jeunes chercheurs et formateurs se sont inscrits dans un processus de mise à niveau des connaissances et des savoirs en matière de traitement de l’information spatiale à travers l’usage des systèmes d’informations géographiques. Aussi, la formation a été une occasion pour harmoniser la structure des bases de données à références spatiales utilisables par les membres du projet GIREPSE, et qui se rapportent au basin de Tensift et plus particulièrement le sous basin de l’Ourika, pour élucider les possibilités des SIG en matière d’aide à la décision, débattre de problématiques ponctuelles et pour s’approprier les réalités du terrain d’étude. 

Atelier 2 sur l’utilisation des NTICS par les femmes locales : 6 aout 2015

Suite au premier atelier organisé sur l’utilité de l’utilisation des NTICS et des réseaux sociaux par les femmes d’Ourika, un deuxième atelier a été organisé le 6 Août 2015 à Setti Fadema.  Cet atelier a été consacré à l’initiation des femmes participantes à l’utilisation des tablettes électroniques, à l’ouverture des comptes Facebook pour chaque participante et à la documentation écrite, audio ou visuelle des évènements liés aux aléas climatiques et à leurs impacts sur leurs vies et à sa publication dans le groupe Facebook (femmes Girepse) dédié à cet effet. Une dizaine de tablettes ont été allouées aux femmes participantes, après avoir accompli les formalités contractuelles de participation et d’engagement pour la durée de recherche qui s’étalera sur deux années.  

Analyse des pratiques paysannes pour la gestion des sols et des eaux au niveau du bassin versant de l’Ourika

Mémoire de fin d’étude réalisé par M. OUATTARA Youssouf, dans le cadre du projet GIREPSE, sous le thème « Analyse des pratiques paysannes pour  la gestion des sols et des eaux au niveau du bassin versant de l’Ourika. Ce travail a été soutenu publiquement le 28 juillet 2015 à 16h à l’Ecole Nationale d’Agriculture de Meknès, pour l’obtention du diplôme d’Ingénieur d’Etat en Agronomie, option Ingénierie de Développement. Le résumé de ce mémoire est téléchargeable ici.